Le projets ANTARCTIC-SNOW vise à reconstruire le climat et le cycle hydrologique sur les derniers siècles en Antarctique de l’Est, une région très mal documentée et très vulnérable. Par sa situation géographique, le plateau Est-Antarctique est la région la plus froide au monde. Plus proche de la côte, la Terre Adélie est balayée par des vents extrêmement violents. La calotte de glace antarctique est la plus grande réserve mondiale d’eau douce (équivalente à 60 m de niveau marin) et elle est particulièrement vulnérable aux augmentations de température et aux modifications du cycle de l’eau.

site web