Le projet porte sur l’étude d’un millénaire d’interactions entre les populations locales du grand nord canadien et du Groenland et leur environnement, dans cette zone si particulière et si sensible aux changements climatiques.

L’objectif principal de ce projet InterArctic est de documenter l’évolution spatiale et temporelle des relations entre les sociétés humaines et leur environnement, dans sept zones arctiques et subarctiques particulièrement sensibles aux changements planétaires : le Canada (Nunavik, Labrador et Nunavut) et le Groenland (côtes Ouest, Est et Nord-Est). En comparant la réponse des écosystèmes à différents types d’activités humaines sur un long gradient d’impacts anthropiques Ouest-Est, les chercheurs vont explorer les interactions complexes entre les humains et l’environnement. Les objectifs secondaires quant à eux visent à répondre aux questions suivantes : les sociétés qui vivent dans ces régions ont-elles interagi de manière durable et résiliente ? Comment se sont-elles adaptées ou ont-elles échoué ? Quelles étaient les limites de cette adaptation ? Les changements climatiques/environnementaux ont-ils entraîné ou non des changements culturels ? Qu’est-ce qui a provoqué des changements culturels ? Quel a été l’impact des anciennes sociétés sur les processus écologiques ?

site web